L'offre du jour

Genkyotex : OPA en vue de Calliditas Therapeutics à 2,80 € par action. Genkyotex, spécialisée dans le développement de thérapies NOX, a conclu un accord avec le groupe suédois Calliditas Therapeutics coté sur le Nasdaq, qui traite notamment les maladies rénales et hépatiques. Calliditas a accepté d’acquérir un bloc hors marché, représentant 62,7% du capital de Genkyotex, auprès de ses principaux actionnaires et de son équipe de direction pour une contrepartie en numéraire de 2,80 € par action.

Ce prix représente une prime de 27,8% sur le dernier cours coté avant l’annonce et une prime de 32,3% par rapport à la moyenne des cours des dix dernières séances. De plus, les vendeurs du bloc recevront des droits à compléments de prix non-transférables payables en numéraire et conditionnés par l’obtention d’approbations réglementaires ou d’autorisations de mise sur le marché du setanaxib.

Le règlement-livraison de l’opération devrait intervenir en octobre 2020 et reste soumis à des conditions suspensives usuelles, en particulier l’autorisation du ministère de l’Economie et des Finances concernant les investissements étrangers en France. Sous réserve de l’acquisition du bloc, Calliditas déposera une OPA simplifiée sur les actions restantes de Genkyotex aux mêmes conditions, soit 2,80 € par action en numéraire auxquels s’ajoutent des droits à complément de prix (uniquement pour les actionnaires de Genkyotex apportant leurs actions à l’OPA centralisée), à savoir :

·  30 millions d’euros pour l’approbation du setanaxib pour une première indication par la Food and Drug Administration (FDA) ;

·  15 millions d’euros pour l’approbation du setanaxib pour une première indication par la Commission Européenne (CE) ; et

·  10 millions d’euros pour l’approbation du setanaxib par la FDA ou la CE dans le traitement de la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) ou du diabète de type 1 (à moins qu’un jalon n’ait déjà été réglé pour une telle indication par la FDA ou la CE comme indiqué ci-dessus).

Le coût d’acquisition total s’élèverait ainsi à un montant maximum d’environ 87,9 millions d’euros, en ce compris les droits à compléments de prix en cas d’obtention d’autorisations réglementaires pour le setanaxib dans le futur.

Le conseil d’administration de Genkyotex, sur recommandation d’un comité ad hoc composé d’une majorité d’administrateurs indépendants, a désigné le cabinet BM&A Advisory & Support, représenté par M. Pierre Béal, en qualité d’expert indépendant chargé de présenter un rapport sur les conditions financières de l’offre et du retrait obligatoire potentiel.

La banque Stifel a agi en tant que conseiller financier exclusif de Genkyotex pour cette transaction. McDermott Will & Emery a agi comme conseiller juridique de Genkyotex dans le cadre de cette transaction.