L'offre du jour

Netgem : projet d’OPRA au prix de 2,50 euros par action. Suite aux résultats du 1er semestre 2017, le conseil d’administration considère que Netgem est en mesure de réaliser son plan de développement dans le cloud et de continuer à innover avec une structure bilancielle allégée, permettant de distribuer aux actionnaires une grande partie de la trésorerie disponible, qui atteint 30,1 millions d’euros à fin juin 2017.

En conséquence, Netgem propose une offre publique de rachat d’actions d’un montant de 25 millions d’euros. L’OPRA portera sur dix millions d’actions, soit 24,2% du capital, au prix de 2,50 € par action, ce qui fait ressortir une prime de 4,6% sur le cours de clôture au 27 juillet 2017. Les actions rachetées seront annulées. En complément, la société se réserve la possibilité d’annuler aussi tout ou partie des actions auto-détenues qui représentent 7,9% du capital.

Un actionnaire disposant de 1% du capital avant OPRA, disposera de 1,34% après l’offre s’il n’apporte pas ses titres, sous réserve du succès de cette dernière et avant prise en compte de l’annulation de l’auto-contrôle. Netgem financera l’opération entièrement sur ses fonds propres et sa trésorerie disponible.

Les deux actionnaires fondateurs, J2H et Fast Forward, apporteront ensemble 8 millions de titres à l’OPRA, soit 80% du nombre total offert, permettant de garantir le succès de l’OPRA. En apportant à l’OPRA, J2H ne franchira pas le seuil de 30% en capital ou droits de vote, ce qui entraînerait une offre obligatoire. Du fait de l’existence de droits de vote double, J2H restera, à l’issue de l’offre, actionnaire de référence et entend continuer à accompagner dans la durée le développement du groupe.

Ce projet d’OPRA, devant être déposé dans le courant du mois de septembre 2017, reste conditionné à l’autorisation de l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Netgem qui sera convoquée à cet effet, et à l’obtention de l’avis de conformité qui sera délivré par l’Autorité des marchés financiers.