L'offre du jour

Spir Communication : projet d’OPA simplifiée au prix de 4,16 € par action. Sofiouest, qui détient actuellement 77,88% du capital et 86,93% des droits de vote de Spir Communication, a déposé auprès de l’AMF un projet d’offre publique d’achat simplifiée, le cas échéant assortie d’un retrait obligatoire. Sofiouest s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues au prix unitaire de 4,16 €.

L’offre est assortie de deux compléments de prix éventuels pour les actionnaires qui auront apporté leurs titres dans le cadre de la procédure semi-centralisée. Le premier complément est lié à la libération du solde du montant de 5 millions d’euros placé en séquestre dans le cadre des accords de cession de Concept Multimédia (soit 0,84 € au maximum par action). Le second est lié à la cession du contrôle de la société à un tiers acquéreur (dont le montant n’est pas déterminable).

Spir Communication ne détient plus aucune filiale ni actif opérationnels depuis la cession de Concept Multimédia (Logic-Immo.fr) au groupe Axel Springer en 2018 et a indiqué de manière régulière depuis lors ne pas avoir l’intention de s’engager dans de nouvelles activités proches de ses activités antérieures ni dans aucune activité nouvelle. La société a été maintenue pour les seuls besoins de la durée des garanties consenties dans le cadre de la cession de Logic-Immo, elles-mêmes contre-garanties pour partie par le montant placé sous séquestre (dont la première tranche a été libérée en février 2020).

Au cours du premier semestre 2020, Spir Communictaion a perçu :

–  un montant de 15 millions d’euros correspondant à la libération de la première tranche de 75% des 20 millions d’euros placés sous séquestre dans le cadre de la cession de Concept Multimédia, le solde de 5 millions d’euros étant libérable en février 2023 ;

–  un montant d’environ 9,6 millions d’euros provenant du remboursement de la créance de CICE au titre de l’exercice 2016, le solde de la créance de CICE (au titre de l’exercice 2017) d’un montant de 0,3816 million d’euros devant être remboursé au cours du premier semestre 2021.

Hors prise en compte du montant de 5 millions d’euros toujours placé en séquestre, la trésorerie au 30 juin 2020 s’élève donc à 24,67 millions d’euros.

Le conseil d’administration a nommé le cabinet Ledouble, représenté par Mme Agnès Piniot et Mme Stéphanie Guillaumin, agissant en qualité d’expert indépendant, afin d’établir un rapport sur les conditions financières de l’offre suivie le cas échéant d’un retrait obligatoire.