Les points sur les i

EuropaCorp répond aux rumeurs de marché. Dans un communiqué, la société prend de nouveau acte « des diverses rumeurs contradictoires et imprécises véhiculées par la presse concernant le très grand nombre de partenaires potentiels que la presse prête à la société, les mêmes organes de presse n’hésitant pas à se contredire eux-mêmes ». En matière stratégique, EuropaCorp confirme les termes de ses communiqués des 24 novembre et 23 janvier derniers. Cette stratégie consiste à se recentrer sur son cœur de métier : la production de films de long métrage en langue anglaise à hauteur de 2 à 3 films par an, la production de 2 films de long métrage en langue française, la production de séries télévisées en langue anglaise, la distribution de films et les ventes internationales.

EuropaCorp confirme de nouveau avoir entamé des discussions avec divers partenaires financiers et/ou industriels potentiels en vue d’un renforcement de ses capacités financières. La société indique que ces diverses discussions sont toutes à un stade préliminaire, qu’elles se prolongeront le temps nécessaire, que la structure d’un accord éventuel n’est pas arrêtée et qu’aucun partenaire potentiel ne bénéficie d’une exclusivité. « A ce stade toute « annonce » concernant quelque nom que ce soit comme futur partenaire de la société ne correspond pas à une information mais seulement à une spéculation », précise le studio de cinéma fondé par Luc Besson. La société informera le marché dès lors qu’un projet sera concrétisé.