Les points sur les i

Tesla restera coté sur le Nasdaq. Le conseil d’administration du constructeur de voitures électriques s’est réuni jeudi et a décidé de ne plus poursuivre le projet de retrait de la cote annoncé par Elon Musk, comme l’indique un communiqué publié par les membres indépendants du conseil (Brad Buss, Robyn Denholm, Ira Ehrenpreis, Antonio Gracias, Linda Johnson Rice et James Murdoch). Lors de cette réunion, « Elon a informé le conseil qu’après avoir effectué ce travail [d’évaluation] et pris en compte tous les facteurs, il pense que la meilleure solution consiste à ne plus poursuivre ce projet de retrait », est-il précisé. « Après en avoir discuté, nous avons dissous le comité spécial [constitué pour l’occasion]. Le conseil d’administration et l’ensemble de la société restent concentrés sur le succès opérationnel de Tesla et nous soutenons pleinement Elon alors qu’il continue à diriger la société ».

L’entrepreneur avait surpris les investisseurs, le 7 août, en annonçant par un simple tweet qu’il voulait retirer Tesla de la cote au prix de 420 $ par titre, en précisant que le financement était assuré. Il va devoir sans doute rendre des comptes car, après avoir bondi le même jour de 22,9% à 387,50 $, l’action vaut désormais 322,82 $.