Les points sur les i

Toshiba n’est pas intéressé par la proposition de CVC Capital Partners. Néanmoins, le conglomérat japonais (systèmes industriels, semi-conducteurs, produits numériques et de stockage, etc.) se dit ouvert à des propositions, y compris concernant un éventuel retrait de la société de la Bourse de Tokyo. « Bien que le conseil d’administration reconnaisse qu’il existe différents obstacles à la privatisation de la société, nous examinerons et évaluerons sérieusement une offre d’acquisition réelle et concrète ».