Feu à l'orange

Bruxelles suspend l’examen de l’OPA de Qualcomm sur NXP. Les deux sociétés n’ayant pas communiqué des informations requises, la Commission européenne a décidé de suspendre l’examen de l’acquisition. Le fabricant américain de semi-conducteurs souhaite en effet acquérir son concurrent néerlandais coté sur le Nasdaq au prix de 110 dollars l’action, valorisant NXP 38 milliards de dollars. Le 9 juin, la Commission européenne a ouvert une enquête approfondie afin d’examiner ce projet d’acquisition en vertu du règlement de l’UE sur les concentrations. La Commission craint que l’opération puisse entraîner une hausse des prix, limiter le choix et ralentir l’innovation dans le secteur des semi-conducteurs. Bruxelles a indiqué qu’une fois les informations demandées fournies, l’enquête reprendrait et la date limite, prévue initialement au 17 octobre 2017, serait ajustée en conséquence.