Feu à l'orange

Enquête sur le projet de rachat de Conforama par But. Le groupe Mobilux, qui contrôle But, a notifié à l’Autorité de la concurrence la prise de contrôle exclusif des 172 magasins Conforama et Confo ! après la décision de renvoi de la Commission européenne. L’Autorité considère que l’opération envisagée nécessite l’ouverture d’une phase d’examen approfondi (dite de « phase 2 »). Il s’agira d’éclaircir notamment les trois questions suivantes : L’animation concurrentielle restera-t-elle suffisante, notamment dans les zones de chalandise ? Les fournisseurs de meubles risquent-ils d’être en situation de dépendance économique ? L’opération est-elle indispensable pour éviter toute fermeture des magasins Conforama ?

Les textes prévoient que l’examen d’une concentration en phase 2 s’effectue en principe dans un délai de 65 jours ouvrés à compter de l’ouverture de la phase 2, ce délai pouvant être allongé si nécessaire. L’ouverture d’une phase 2 ne préjuge pas de l’existence d’éventuelles atteintes à la concurrence ni de l’issue de la demande d’autorisation au titre du contrôle des concentrations.

Partager