Feu au rouge

Sainsbury’s et Asda (filiale de Walmart) ne fusionneront pas. La CMA, l’autorité nationale de la concurrence britannique, a rendu son avis définitif sur ce projet de rapprochement et l’a interdit. Selon elle, cette union, qui devait donner naissance à l’un des premiers groupes de vente au détail, aurait entraîné une hausse des prix dans les magasins, en ligne et dans de nombreuses stations-service du Royaume-Uni. Dès lors, les deux chaînes de supermarchés ont mis fin à ce projet d’un commun accord. Pour rappel, à l’issue de la fusion, Walmart, propriétaire exclusif d’Asda, devait détenir 42% du nouvel ensemble (mais 29,9% des droits de vote) et recevoir 2,975 milliards de livres dans le cadre d’une opération valorisant sa filiale 7,3 milliards de dollars.