Feu au vert

Bruxelles autorise l’acquisition de SecureLink par Orange. Orange fournit principalement des services de communications électroniques dans les secteurs de la téléphonie fixe, de la téléphonie internet et de la téléphonie mobile dans différents pays du monde. SecureLink opère des infrastructures et fournit à des entreprises et à des clients institutionnels des services gérés dans le domaine de la cybersécurité. La Commission européenne a conclu que l’opération envisagée ne soulèverait pas de problème de concurrence en raison de son impact très limité sur la structure du marché. L’opération a été examinée dans le cadre de la procédure simplifiée du contrôle des concentrations.