Feu au vert

Bruxelles autorise le rachat de Scripps par Discovery sous conditions. Discovery et Scripps proposent toutes les deux des chaînes de télévision de base payantes à des distributeurs de télévision de l’Espace économique européen (EEE). Scripps est surtout présente au Royaume-Uni, où elle exploite UKTV en partenariat avec la BBC, et en Pologne, par l’intermédiaire de TVN, une société de médias polonaise rachetée par Scripps en 2015. L’enquête de la Commission a montré:

  • qu’au Royaume-Uni, l’opération envisagée ne poserait aucun problème de concurrence compte tenu du chevauchement limité entre les activités des sociétés ;
  • qu’en Pologne, l’opération envisagée risquait d’accroître le pouvoir de négociation de Discovery vis-à-vis des distributeurs de télévision du fait de l’acquisition de certaines chaînes qui revêtent une importance particulière dans les bouquets de base de chaînes payantes proposés par les distributeurs. TVN24, la chaîne d’information phare de TVN, est notamment considérée comme une pièce maîtresse de l’offre au détail de services télévisuels. Grâce à cette opération, Discovery aurait eu la capacité et la motivation d’imposer la cession sous licence de l’ensemble de son portefeuille de chaînes de télévision. Cela lui aurait permis d’augmenter ses droits de licence au détriment des consommateurs polonais et de la concurrence.

Pour dissiper les craintes de la Commission en matière de concurrence, Discovery s’est engagée à mettre les chaînes TVN24 et TVN24 Bis à la disposition des distributeurs de chaînes de télévision actuels et futurs en Pologne contre une redevance raisonnable définie au regard d’accords comparables. Cet engagement sera appliqué pendant sept ans

La Commission a conclu que l’opération envisagée, telle que modifiée par les engagements, ne poserait aucun problème de concurrence. La décision de la Commission est subordonnée au respect total des engagements.

En parallèle, la Commission a aussi rejeté une demande de la Pologne visant à renvoyer la concentration à l’autorité polonaise de la concurrence pour qu’elle soit appréciée au regard du droit polonais de la concurrence.