Feu au vert

Fimalac : l’OPA simplifiée dans les starting-blocks. L’AMF a examiné le projet d’offre publique de Groupe Marc de Lacharrière et l’a déclaré conforme (visa n°17-288). L’initiateur, qui détient 93,16% du capital du holding, voire 93,90% de concert avec M. Marc Ladreit de Lacharrière, certains membres de sa famille et d’autres personnes liées à GML, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues, représentant 5,92% du capital, au prix unitaire de 131 € (dividende de 2,10 € détaché). Ce prix fait ressortir une prime de 23,1% sur le cours de clôture au 28 avril 2017, dernière séance précédant l’annonce de l’opération, et de 19,4% sur la moyenne des cours pondérée par les volumes sur une période de 3 mois. Le prix est par ailleurs égal à l’actif net réévalué, qui ressort à 3 227 millions d’euros, soit 131 € par action, dividende détaché. GML a l’intention de demander, dans un délai de trois mois à l’issue de la clôture de l’offre, la mise en œuvre d’un retrait obligatoire, en contrepartie d’une indemnité de 131 € par action. Une nouvelle information sera publiée pour faire connaître le calendrier de l’offre publique.