Lu dans la presse

CGG : le plan de sauvetage de la dernière chance. L’ancienne Compagnie Générale de Géophysique doit faire approuver, mardi 31 octobre, par au moins les deux tiers des actionnaires présents la restructuration financière du groupe. Pour Jean-Georges Malcor, directeur général de CGG, si l’assemblée générale ne donnait pas son feu vert, « la continuité d’exploitation de l’entreprise ne serait plus assurée », explique-t-il, dans un entretien aux Echos. Pour le consulter : https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/030783600074-jean-georges-malcor-un-rejet-du-plan-de-sauvetage-de-cgg-conduirait-au-redressement-judiciaire-2125147.php