Lu dans la presse

La consolidation va s’accélérer en Europe continentale. « En 2018, nous anticipons davantage de prises de contrôle par des grands groupes britanniques à l’étranger, vers les Etats-Unis en particulier, partenaire économique privilégié du pays. La diversification géographique devient essentielle à ces groupes pour compenser le potentiel ralentissement de la croissance économique consécutive au Brexit », explique aux Echos Hernan Cristerna, coresponsable mondial des fusions-acquisitions de JP Morgan. « En Europe continentale, la combinaison du Brexit et la politique « America First » continuera d’accélérer la consolidation paneuropéenne ».