Lu dans la presse

Unibail-Rodamco-Westfield : Xavier Niel justifie son investissement. « Si j’ai décidé aujourd’hui avec Léon Bressler que je connais depuis plus de dix ans et avec qui j’ai déjà investi dans de nombreux projets immobiliers de me mobiliser sur cette entreprise, c’est qu’il s’agit d’une très belle société d’origine française qui va dans le mur, explique Xavier Niel, fondateur et président d’Iliad, dans un entretien au journal Les Echos. C’est une erreur stratégique d’avoir racheté pour 25 milliards de dollars Westfield, qui n’en vaut pas plus de 14, et leur projet pour passer la crise consiste à lancer une augmentation de capital record de 3,5 milliards. Ce n’est pas la bonne solution ». Et d’ajouter : « Nous voulons agir parce qu’il y a urgence et parce qu’il faut remettre le groupe sur le bon chemin. Nous voulons sauver Unibail. Ne pas agir serait coupable ».