Feu au vert

Le conseil d’administration de Suez recommande l’offre publique rehaussée de Veolia au prix de 20,50 € par action (dividende de 0,65 € attaché). L’accord de rapprochement conclu le 14 mai 2021 entre Veolia et Suez prévoyait que des investisseurs de long terme déposent une promesse d’achat engageante pour acquérir le nouveau Suez. C’est chose faite depuis le 29 juin : le consortium d’investisseurs à majorité française constitué de Meridiam, GIP et CDC/CNP Assurances a remis sa promesse d’achat engageante finale à Veolia et Suez pour le rachat du nouveau Suez pour une valeur d’entreprise de 10,4 milliards d’euros. Cette valorisation intègre un complément de prix potentiel de 300 millions à verser à l’issue de l’exercice 2021. Tous les engagements du consortium de maintien de l’intégralité de l’emploi et des acquis sociaux ont été formellement confirmés, ainsi que ceux relatifs à la durée de détention.

Cette offre, approuvée par les conseils d’administration de Suez et de Veolia qui se sont tenus le 29 juin 2021, a permis à Veolia de relever le prix de son offre publique d’achat visant les actions de Suez non encore détenues par Veolia à 20,5 € par action, coupon attaché. Conformément aux termes de l’accord de rapprochement du 14 mai, le Conseil d’administration de Suez, après avoir pris connaissance de l’attestation d’équité de l’expert indépendant (Finexsi) qui conclut au caractère équitable des conditions financières de l’offre et à la cohérence du prix de cession du nouveau Suez avec le prix de l’offre, recommande à ses actionnaires d’apporter leurs titres à l’offre de Veolia.

Veolia et Suez ont, en conséquence, déposé respectivement le projet de note d’information révisée et le projet de note en réponse auprès de l’AMF. Conformément aux dispositions légales en vigueur, la conclusion d’un accord définitif avec le consortium concernant la création du nouveau Suez reste soumise à la finalisation de l’information-consultation des salariés de Suez.

Partager