Paroles de Pros

Les arbitrages d’Edmond de Rothschild Fund Europe Synergy A. Ce fonds, géré par Philippe Lecoq et Olivier Huet, vise à générer une surperformance régulière sur un cycle économique complet par une sélection de valeurs potentiellement cibles d’OPA/OPE et de valeurs en restructuration. « Les nombreuses journées investisseurs organisées par les entreprises au cours du mois de décembre témoignent pour la plupart d’entre elles d’un discours nettement plus offensif et volontariste sur les perspectives de croissance, avec à la clé de nouveaux investissements, alors que les dernières années ont été marquées par des mesures de restructuration », expliquent les gérants dans leur rapport mensuel.

En corollaire, « les opérations de fusions & acquisitions se multiplient : offre d’Atos puis contre-offre de Thales sur Gemalto, acquisition par Unibail d’un portefeuille de centres commerciaux aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, etc. Nous avons allégé nos positions sur Burberry, ADP, Croda, Sage Group et Rémy Cointreau, et avons introduit Société Générale et Commerzbank, augmentant l’exposition au secteur bancaire à hauteur d’environ 10% de l’actif du fonds ». Au 29 décembre 2017, les principales lignes étaient les suivantes : Bouygues (5,1%), Thyssenkrupp (3,9%), Akzo Nobel (3,8%), Meggitt (3,5%) et Aéroports de Paris (3,4%).