Paroles de Pros

Les fusions et acquisitions ont leur dictionnaire. Build-up, clause de grand-père, complément de prix, excès de vitesse d’acquisition, dette mezzanine, manquement d’initié, muraille de Chine, reverse takeover, scission partielle, seuil de caducité, virtual data room… Le vocabulaire des fusions & acquisitions, souvent d’origine anglo-saxonne, s’est considérablement enrichi au cours de ces dernières années avec l’application de directives européennes, le renforcement de la réglementation nationale, l’apparition de techniques inédites et l’entrée de nouveaux acteurs.

Ce Dictionnaire des fusions & acquisitions, premier du nom, donne les définitions de tous ces termes avec un souci pédagogique constant, en citant si nécessaire les textes de loi qui lui sont attachés pour une meilleure compréhension. Les expressions les plus anciennes ne sont évidemment pas oubliées, comme les sigles et acronymes, ainsi que les formules proches du jargon, qui ont une fonction utilitaire et aussi identitaire dans la mesure où ils introduisent une complicité due au langage.

Pour apporter un éclairage supplémentaire, ce dictionnaire innove en complétant de nombreuses définitions par des rappels historiques, notamment sur l’évolution de la réglementation, et de nombreux cas concrets portant sur des transactions récentes ou significatives. Avec ce dictionnaire complet et original, le vocabulaire des fusions & acquisitions n’aura plus de secret pour les non-initiés et permettra de traiter d’égal à égal avec les spécialistes de ces opérations.

Dictionnaire des Fusions et Acquisitions, par Gérard Blandin, aux Editions SEFI, 224 pages, 19,95 €.

dicFUSIO01sfp-couv-(c)(1)-page-001