L'offre du jour

Bel : projet d’OPR d’Unibel au prix rehaussé de 550 € par action. Comme annoncé le 19 mars 2021, Unibel, holding animatrice du groupe Bel, va retirer le titre de la cote d’Euronext Paris. BNP Paribas, agissant pour le compte d’Unibel, a déposé en effet auprès de l’AMF un projet d’offre publique de retrait visant les actions du groupe de fromages de marque et de snacking (La Vache qui rit, Mini Babybel, Kiri, Boursin, Nurishh…).

A ce jour, Unibel, qui détient de concert avec le groupe familial Fiévet-Bel et Sicopa 95,46% du capital et 82,21% des droits de vote, s’engage à acquérir la totalité des actions Bel non détenues au prix rehaussé de 550 €, soit une majoration de 25% par rapport au prix de 440 € initialement avancé. Ce prix représente une prime de 45,5% sur le cours de clôture du 17 mars 2021 et de 58,4 % sur la moyenne des 60 dernières séances avant cette date.

Depuis l’annonce de l’OPR, le groupe a poursuivi avec succès le développement de sa stratégie de transformation, notamment grâce aux avancées du projet de cession de Leerdammer. Cela s’est également traduit par une accélération de ses investissements dans les segments et marchés les plus porteurs, au travers notamment de l’exercice de la promesse de vente (call) sur 17,56% du Groupe MOM.

En revanche, dans un contexte d’accélération des efforts d’investissements, combinée à une situation économique et géopolitique au Proche et Moyen-Orient et en Afrique du Nord toujours complexe au-delà du 1er semestre 2021, le Groupe Bel a décidé d’ajuster sa stratégie et de renoncer à déposer une offre publique de rachat d’actions (OPRA).

Unibel, qui remplit d’ores et déjà les conditions de détention, a demandé de procéder au retrait obligatoire dès la clôture de l’offre publique de retrait. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait se dérouler du 9 au 23 décembre 2021.

Partager