Verbatim

Adux (ex-Hi-Media) : pas d’OPA, mais un partenariat. Le spécialiste de la publicité digitale et de l’expérience utilisateur annonce la signature d’un accord de partenariat avec Azerion afin d’explorer les opportunités commerciales communes et d’envisager des coopérations technologiques, commerciales et marketing avec pour objectif de bénéficier de synergies mutuelles sur leurs différents marchés en Europe. Azerion est une société néerlandaise de production de contenus digitaux pluridisciplinaires et de technologie de publicité.

Le groupe Azerion détient un nombre important de sociétés et de marques, dont Improve Digital, Orangegames, Widespace et Sellbranch. Aujourd’hui, ses trois pôles d’activité sont la création et la publication de contenu, l’offre de produits divers pour les publicitaires et l’offre de solutions de monétisation pour les éditeurs. La société compte plus de 550 collaborateurs à travers le monde. Le groupe a son siège à Amsterdam et des bureaux à Berlin, Londres, Paris, Madrid, Barcelone, Istamboul, Milan, Munich, Stockholm, Helsinki, Copenhague et Tel Aviv.

Azerion a acquis ce jour 315.666 actions d’Adux, soit 10,12% du capital et 9,12% des droits de vote théoriques, auprès de la société United Internet. Cette transaction a été réalisée au prix de 4,20 € par action. Par ailleurs, Azerion a l’intention de se porter acquéreur au plus tôt le 31 octobre 2018 de 100.000 actions d’Adux auprès de Cyril Zimmermann (directement et indirectement) et de 100.000 actions auprès de Mickaël Ferreira (directement et indirectement), soit ensemble 6,41% du capital et 5,78% des droits de vote théoriques à un prix par action non encore défini et qui sera déterminé à compter du 30 octobre 2018 post-clôture.

Adux va prochainement lancer une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription destinée à financer le développement à l’international des plates-formes de Native Advertising (Quantum) et de Drive To Store (Admoove). Il est précisé qu’Azerion n’entend pas faire évoluer sa participation dans Adux au-dessus de 30% dans les 6 prochains mois et n’a pas l’intention de lancer une offre publique sur celle-ci, ni de retirer la société de la cote. Dans le cadre de cet investissement, Azerion va demander la désignation de deux administrateurs en remplacement d’Odile Roujol et de Benjamin Teszner.