Verbatim

Akzo Nobel : PPG Industries jette l’éponge. Après un examen minutieux, le groupe américain spécialisé notamment dans les peintures (marques Bondex, Decapex, Seigneurie, Ripolin, Xylophène…) a décidé de retirer sa proposition en vue d’un rapprochement avec son concurrent néerlandais et ne lancera donc pas d’offre publique, annonce PPG dans un communiqué. « Nous espérions tout au long du processus que les conseils d’Akzo Nobel verraient le mérite de notre proposition », a déclaré Michael McGarry, président de PPG. Mais, malgré « des engagements et des assurances supplémentaires et spécifiques », ces derniers « ont constamment refusé de s’engager et n’ont pas répondu à notre appel ». « En conséquence, nous croyons qu’il est dans l’intérêt de PPG et de ses actionnaires de retirer notre proposition ».