Verbatim

Cnim Groupe : programme d’adossement et/ou de cessions. Afin de permettre le remboursement de ses créanciers et la pérennisation de ses activités, Cnim Groupe s’est engagée à poursuivre sa recherche de repreneurs et/ou d’investisseurs avec pour objectif de permettre l’adossement ou la cession de ses activités à des tiers à même de valoriser au mieux ses actifs et d’assurer le développement de ses activités sur le long terme. Dans ce cadre, Cnim Groupe a désigné la banque-conseil Rothschild & Cie afin de l’assister dans cette recherche.

L’entrée en vigueur du protocole final (avec ses banques de financement, ses assureurs-crédits, l’Etat et son partenaire industriel historique Martin GmbH) est soumise à la satisfaction de différentes conditions suspensives parmi lesquelles : son homologation par le Tribunal de Commerce de Paris, la constitution de fiducies et de nantissements portant sur les titres des filiales du Groupe Cnim, la consultation de l’assemblée générale des actionnaires de Cnim Groupe sur la mise en place de ces fiducies et la constatation par l’Autorité des marchés financiers qu’il n’y a pas lieu à mise en œuvre d’une offre publique de retrait.

Cnim indique dans ce contexte que les comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2019 seront présentés au conseil de surveillance à l’issue de l’accomplissement des différentes conditions suspensives. Sans cela, le conseil de surveillance ne serait pas en mesure d’arrêter les comptes selon le principe de continuité d’exploitation. Le document d’enregistrement universel sera par conséquent publié à une date postérieure au 30 avril 2020.