Verbatim

Crédit Agricole CIB annonce avoir cédé l’intégralité de sa participation résiduelle de 4% au capital de la Banque Saudi Fransi. Crédit Agricole Corporate & Investment Bank (Crédit Agricole CIB) annonce avoir réalisé la cession des 4% qu’il détenait encore au capital de la Banque Saudi Fransi (BSF). L’ensemble des autorisations règlementaires ont été obtenues pour cette transaction. Deux investisseurs institutionnels appartenant au secteur public Saoudien ont acquis cette participation résiduelle à un prix de 30 Riyals Saoudiens (SAR) par action, pour un montant total de 1,45 milliard de SAR, soit environ 332 millions d’euros.

Cette transaction aura un impact positif d’environ 5 points de base sur le ratio CET1 phasé de Crédit Agricole S.A. et de 4 points de base sur celui du Groupe Crédit Agricole (ces deux impacts étant calculés par rapport à la situation au 30 juin 2020). Les titres BSF étant enregistrés jusque-là au bilan de Crédit Agricole CIB en tant qu’actifs financiers à la juste valeur par capitaux propres, cette transaction n’a pas d’impact sur le compte de résultats.

Crédit Agricole CIB et J.P. Morgan ont agi en tant que conseils financiers, Clifford Chance et Abuhimed Al-Sheikh Al-Hagbani Law Firm (« AS&H ») en tant que conseils juridiques.