Verbatim

Gemalto examine l’offre non sollicitée d’Atos. Le conseil d’administration de Gemalto a pris acte de l’annonce faite hier soir par Atos de l’offre non sollicitée et conditionnelle pour toutes les actions émises et en circulation, à un prix de 46 euros par action (dividende attaché). « Le 28 novembre 2017, Atos a remis son offre, valable jusqu’au 15 décembre 2017, au conseil d’administration », précise Gemalto. « La société a ensuite informé Atos qu’elle étudiait son offre avec attention et lui adresserait une réponse avant cette date ».

« Le conseil d’administration poursuit l’examen de l’offre et l’étudie avec ses conseils financiers et juridiques en accord avec ses obligations légales, pour déterminer la meilleure marche à suivre dans l’intérêt de la société, son activité, ses employés, ses actionnaires et ses autres parties-prenantes », précise Gemalto. « Il n’y a aucune certitude que l’offre débouche sur une offre ferme et recommandée ».

Gemalto a retenu Deutsche Bank et J.P. Morgan comme conseils financiers et Allen & Overy LLP en tant que conseil juridique.