Verbatim

Ingenico Group s’offre Paymark. Le leader mondial des solutions de paiement intégrées a signé un accord en vue d’acquérir Paymark, premier réseau néo-zélandais de paiement électronique, pour un montant total de 190 millions de dollars néo-zélandais (112,8 millions d’euros au taux de change actuel). Basé à Auckland et employant plus de 150 personnes, Paymark dispose de 25 années d’expérience dans le traitement de transactions sécurisées pour le compte de banques et acquéreurs et permet aux marchands d’accepter un large éventail de paiements par carte. L’accord de vente, signé entre Ingenico Group et les actionnaires actuels de Paymark (ANZ, ASB, BNZ et Westpac), inclut l’extension du contrat de services actuellement en vigueur entre Paymark et ces quatre acquéreurs.

« En combinant ses activités historiques avec celles de Paymark et de Bambora, Ingenico disposera d’une offre omnicanal unique et complète pour les retailers et les institutions financières dans la région Pacifique », explique le groupe français. Et d’ajouter : « Le marché néo-zélandais du paiement électronique est l’un des plus avancés au monde et bénéficie de nombreux catalyseurs, comme l’adoption du sans contact, qui soutiennent la croissance des volumes de transactions électroniques ».

Le closing de l’acquisition devrait être réalisé au cours du second trimestre 2018, sous réserve de l’approbation des autorités compétentes. Paymark sera alors intégré au sein de la division Banques et Acquéreurs. Ingenico Group a été conseillé par FNZC, Credit Suisse, Allens, Chapman Tripp et Deloitte.