Verbatim

OPA sur des groupes industriels : l’exécutif sera vigilant. « Nous n’hésiterons pas à monter au créneau en cas de menace d’OPA sur des champions français », a précisé le Premier ministre Edouard Philippe, devant le Conseil national de l’industrie, lundi 20 novembre 2017. Et d’ajouter : « Cette vigilance ne concernera pas uniquement les secteurs de la défense ou de la sécurité, elle vaudra pour tous les secteurs, y compris par exemple l’agroalimentaire ou les cosmétiques, dès lors que l’ancrage territorial des groupes concernés, leur dynamisme à l’exportation ou leur appartenance symbolique à la “marque France” le justifient ».