Verbatim

Scor « reste maître de sa destinée », selon Denis Kessler, PDG du groupe. « En 2018 – une année marquée une nouvelle fois par un nombre élevé de catastrophes naturelles, Scor poursuit son développement : le Groupe enregistre une croissance soutenue, une rentabilité récurrente solide, et une solvabilité élevée, a déclaré Denis Kessler. Pour la toute première fois, le Groupe passe la barre des 15 milliards d’euros de primes brutes émises. Outre un ratio de solvabilité élevé, nous avons achevé notre programme de rachat d’actions d’un montant de 200 millions d’euros et attribué des actions à tous nos collaborateurs à travers le monde, en évitant toute dilution pour nos actionnaires. Le rendement pour nos actionnaires demeure attrayant, puisque nous proposons un dividende élevé de 1,75 euro au titre de l’exercice 2018. Forts d’une note de crédit confirmée par les quatre grandes agences de notation, nous préparons aujourd’hui activement le prochain plan stratégique du Groupe, qui sera présenté début septembre. Réassureur mondial indépendant de tout premier plan, Scor poursuit sa création de valeur et reste maître de sa destinée. »