Verbatim

Ubisoft : Vivendi cède sa participation pour 2 milliards d’euros à 66 € par action. En accord avec la famille Guillemot, Vivendi a conclu des accords en vue de la cession de sa participation dans l’éditeur de jeux vidéo, représentant 30.489.300 actions, soit 27,27 % du capital, pour un montant de 2 milliards d’euros, à un prix de 66 euros par titre. Cette participation a été acquise au cours des trois dernières années pour un montant de 794 millions d’euros.

Cette opération se décompose de la manière suivante :

  • 18.368.088 actions seront vendues auprès d’investisseurs qualifiés au moyen d’un placement privé réalisé par voie de construction accélérée d’un livre d’ordres, dont 9.379.347 actions à des investisseurs déjà identifiés par Ubisoft ;
  • 3.030.303 actions seront vendues comptant à Guillemot Brothers SE par l’intermédiaire de Crédit Agricole – CIB qui assurera la couverture de 2.887.879 d’entre elles, ces actions s’ajoutant à l’offre de placement privé ;
  • 9.090.909 actions seront vendues à Ubisoft, dont 7.590.909 actions à terme de six mois en couverture d’engagements de vente à terme pris par Crédit Agricole – CIB à l’égard d’Ubisoft en vue du rachat puis de l’annulation de ces actions, et 1.500.000 actions seront vendues comptant à Ubisoft, dans les deux cas par l’intermédiaire de Crédit Agricole – CIB.

En fonction de la demande de la part d’investisseurs institutionnels, le nombre d’actions cédées dans le placement pourrait être augmenté de 1.500.000 actions supplémentaires qui réduiraient d’autant le nombre d’actions vendues comptant à Ubisoft par l’intermédiaire de Crédit Agricole – CIB.

Le placement commence immédiatement et sera assuré par J.P. Morgan Securities plc en tant que Seul Coordinateur global et Chef de File Teneur de livre associé, et par Crédit Agricole CIB en tant que Chef de File Teneur de livre associé.

Toutes ces opérations seront traitées au prix de 66 euros par action. Une fois toutes ces opérations réalisées, Vivendi ne sera plus actionnaire d’Ubisoft et s’est engagé à ne plus acquérir d’actions Ubisoft pendant une période de 5 ans.

Vivendi, qui détient déjà Gameloft, leader mondial des jeux pour mobile, confirme son intention de renforcer sa présence dans le secteur particulièrement dynamique des jeux vidéo qui constitue une des pierres angulaires du développement du Groupe.