Verbatim

Ymagis fait un point sur le redressement judiciaire. Le spécialiste des technologies numériques pour l’industrie du cinéma ayant été placée en redressement judiciaire le 30 juin 2020, les deux administrateurs judiciaires désignés par le Tribunal de Commerce de Paris, Maître Jonathan El Baze et Maître Carole Martinez, ont publié dans le journal « Les Échos » en date du 3 juillet 2020 un appel d’offre à présenter un plan de reprise d’Ymagis et de ses filiales également placées en redressement judiciaire. La date limite de dépôt des offres initialement fixée au 17 juillet 2020 a été prorogée au 31 juillet. Depuis cette date la période de dépôt des offres est close.

Cet appel d’offre a suscité quelques propositions de reprise totale ou partielle des activités de la société Ymagis SA et/ou de certaines de ses filiales. Aucune des offres ne concerne une reprise des titres de la société Ymagis. Le Tribunal de Commerce de Paris devrait statuer sur les différentes offres reçues dans la première partie du mois de septembre. Le tribunal aura, au cours de l’audience qui sera fixée, à se prononcer sur les offres reçues et à décider de la cession des actifs dans le cadre d’un plan de cession ou à défaut sur une liquidation judiciaire. Il est dans ce contexte peu probable que ce processus conduise à l’existence d’un boni de liquidation au bénéfice des actionnaires. La cotation de l’action reste suspendue jusqu’à nouvel ordre.