Allers et retours

Engie : l’Etat va céder 4,1% du capital. L’Etat a engagé aujourd’hui, via l’Agence des participations de l’Etat, la cession d’une participation de 4,1% du capital d’Engie (soit 99,9 millions d’actions), représentant 1,4 milliard d’euros au dernier cours coté (13,975 euros, en hausse de 15,3% depuis le début de l’année). Cette cession prendra la forme d’un placement institutionnel accéléré. Au terme de ce placement, l’Etat reste l’actionnaire de référence du groupe énergétique et va continuer de l’accompagner dans son plan de transformation stratégique. Il détiendra, dans le délai prévu par la loi du 29 mars 2014 visant à reconquérir l’économie réelle, plus du tiers des droits de vote. Cette opération a fait l’objet d’un avis de la Commission des participations et des transferts.