Chut ! On ramasse...

Courtois : M. Hubert Jeannin-Naltet monte en puissance. Depuis 3 ans, cet homme d’affaires ne cesse de franchir des seuils dans le capital de cette petite structure spécialisée dans l’immobilier (gestion, rénovation, promotion) : 5% en avril 2015, 10% en août 2017, 15% en mai 2018 et 20% depuis le 23 août 2018. Au dernier pointage, il détient désormais 20,14% du capital et 15,17% des droits de vote. Comme il le déclare dans un courrier adressé à l’AMF, M. Jeannin-Naltet envisage de procéder à de nouvelles acquisitions d’actions Courtois, toujours dans le cadre exclusif de sa gestion patrimoniale, selon les opportunités du marché boursier, mais il n’envisage pas d’acquérir le contrôle de la société.