Inside

Fauvet-Girel : il n’y aura pas d’OPA. Fauvet-Girel a fait connaître qu’il avait été mis fin au litige entre ses principaux actionnaires et Krief Group, société contrôlée par M. Louis Petiet. En conséquence, cette dernière n’est plus tenue d’acquérir le « bloc de contrôle » (résolution amiable du contrat de cession) et que, dès lors, Krief Group n’a plus l’obligation de déposer un projet d’offre publique visant les titres de Fauvet-Girel. Par ailleurs, Krief Group a confirmé ne pas avoir l’intention de déposer un projet d’offre publique visant les titres de cette société.

Pour rappel, Krief Group avait conclu, le 19 juin 2018, un accord portant sur l’acquisition de 242.527 actions Fauvet-Girel, représentant 96,70% du capital, détenues par son actionnaire historique (Spaclo) et des membres de la famille fondatrice. L’acquisition de ce bloc, ainsi que l’OPA consécutive, devaient être réalisés au prix de 33,27 € par action.