Inside

Getlink (Eurotunnel) : Atlantia envisage de poursuivre ses achats. L’opérateur italien d’autoroutes, contrôlé par la famille Benetton, qui détient désormais 15,49% du capital et 26,66% des droits de vote du concessionnaire du tunnel sous la Manche, a déclaré à l’AMF le franchissement de plusieurs seuils. A cette occasion, Atlantia  a indiqué qu’il envisageait de poursuivre ses achats en fonction des conditions de marché, mais sans prendre le contrôle de Getlink. Il envisage également de demander la nomination d’un nombre d’administrateurs cohérent avec sa position actionnariale.