Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Dépôt officiel de l’OPA de Hologic sur SuperSonic Imagine, projet de scission de TechnicFMC, OPA en vue de Pernod-Ricard sur Castle Brands et projet de fusion de Philips Morris International avec Altria Group : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Sur Euronext Paris

SuperSonic Imagine : Hologic Hub a déposé son offre. Rothschild Martin Maurel, agissant pour le compte de cette société de technologie médicale, a déposé un projet d’OPA visant les actions SuperSonic Imagine, spécialisée dans l’imagerie médicale par ultrasons (échographie). Hologic Hub, qui détient désormais 45,92% du capital, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 1,50 €. Ce prix fait ressortir une prime de 44,2% sur le cours du 20 juin 2019 (1,04 €), dernière séance avant l’annonce de l’opération, et une prime de 45,2% sur la moyenne pondérée des 60 séances avant cette date. Si les conditions requises sont remplies, Hologic a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait se dérouler du 26 septembre au 30 octobre 2019.

TechnipFMC prévoit de se scinder en deux sociétés indépendantes. D’un côté, RemainCo, un fournisseur de services et de technologies entièrement intégré, qui continuera à contribuer au développement énergétique. De l’autre, SpinCo, un acteur de premier plan dans l’ingénierie et la construction, positionné pour capitaliser sur la transition énergétique. La scission devrait permettre à RemainCo et SpinCo de se recentrer sur des stratégies différenciées et d’apporter davantage de flexibilité et d’opportunités de croissance. L’opération devrait prendre la forme d’une séparation du segment Onshore/Offshore de TechnipFMC dont le siège sera établi à Paris. La scission devrait être effective au cours du premier semestre 2020, sous réserve des conditions habituelles, date à laquelle toutes les actions de SpinCo seront distribuées à l’ensemble des actionnaires de TechnipFMC.

Sur les marchés étrangers

Pernod Ricard : OPA en vue sur Castle Brands (Jefferson’s). Suite à la conclusion d’un accord définitif, une filiale de Pernod Ricard va acquérir 100% des actions de Castle Brands en circulation, qui détient notamment dans son portefeuille le bourbon Jefferson’s. Les actionnaires percevront 1,27 $ en numéraire par action, soit une prime de 92% par rapport au cours de clôture du 27 août 2019 à la Bourse de New York, et une prime de 109% par rapport au cours moyen pondéré sur les 30 derniers jours. L’OPA devrait être lancée très prochainement. En cas de succès, Pernod Ricard fera l’acquisition, dans le cadre d’une fusion, de l’ensemble des actions non apportées. Les intéressés recevront alors le même prix par action en numéraire. La clôture de l’opération est prévue au 4e trimestre 2019.

Philip Morris International envisage une fusion avec Altria Group. Suite à une information du Wall Street Journal, le géant américain du tabac confirme avoir engagé des discussions avec son concurrent en vue d’une éventuelle fusion entre égaux. « Il ne peut y avoir aucune assurance qu’un accord ou une transaction résultera de ces discussions », tient toutefois à préciser Philip Morris. « De plus, rien ne garantit que si un accord est conclu, une transaction sera finalisée ». Toute opération serait soumise à l’approbation des conseils d’administration et des actionnaires des deux sociétés, ainsi qu’aux autorités de la concurrence. Dès l’annonce du projet, le 27 août, Altria Group bondissait de 8,4%, à 51,10 $, portant sa capitalisation à 95,5 milliards de dollars, alors que Philip Morris cédait parallèlement 5,4%, à 73,56 $, ramenant sa capitalisation à 114,3 milliards de dollars.

Les opérations en cours

Casino prend acte de la recommandation positive du comité d’audit et des risques d’Éxito sur la proposition de Casino d’acquérir la participation indirecte de 50% d’Éxito dans Segisor et de la décision du conseil d’administration d’Éxito de convoquer une assemblée extraordinaire des actionnaires. Celle-ci aura lieu le 12 septembre 2019 au siège d’Éxito situé dans la ville d’Envigado, en Colombie. Les opérations du projet de simplification demeurent soumises à certaines autorisations dont elles doivent faire l’objet de la part des organes de gouvernance concernés.

Bruxelles autorise le holding de Patrick Drahi, Next Alt, à acquérir Sotheby’s, spécialisée dans les ventes aux enchères d’œuvres d’art et dans l’immobilier de prestige. La Commission européenne a conclu que l’acquisition envisagée ne poserait aucun problème de concurrence, car les activités des sociétés ne se chevauchent pas. Pour rappel, Next Alt a lancé une OPA, approuvée par le conseil d’administration de Sotheby’s, au prix de 57 $ par action, ce qui fait ressortir une prime de 61% par rapport au cours de clôture de Sotheby’s du 14 juin 2019 à la Bourse de New York et une prime de 56,3% sur la moyenne des 30 dernières séances avant cette date.

Les résultats

Axel Springer : KKR devient un actionnaire de référence du groupe de médias allemand (Bild, Die Welt, LaCentrale.fr, Seloger.com, etc.). Au cours de la période d’acceptation supplémentaire, qui a expiré le 21 août, 14,7% des actions ont été apportées à l’OPA volontaire de KKR. En tenant compte des actions déjà apportées lors de la période d’acceptation initiale, le taux d’acceptation finale s’élève à 42,5%. La société d’investissement américaine a indiqué que des contrats avaient été conclus pour acquérir des actions Axel Springer en dehors de l’OPA portant sur 1,04% du capital. L’achèvement de l’offre reste soumis au contrôle des concentrations, aux investissements étrangers et aux autorisations de concentration des médias.

A savoir

Thomas Cook trouve de l’argent frais. Après plusieurs semaines de négociation, le voyagiste britannique a trouvé un accord avec son principal actionnaire, Fosun Tourism Group, et ses banques dans le cadre d’un projet de recapitalisation et de séparation de ses activités. Fosun Tourism va apporter 450 millions de livres en échange d’au moins 75% des activités de voyagiste et de 25% de la compagnie aérienne du groupe. Les banques prêteuses et les créanciers vont également débloquer 450 millions en échange de 75% de la branche aviation et de 25% de l’activité de tour-opérateur. Cette opération, qui devrait être finalisée début octobre 2019, sous réserve de l’approbation des autorités antitrust, s’accompagnerait d’une conversion en actions d’une grande partie de la dette.

Vivendi a déposé un recours en référé pour garantir son droit de voter lors de l’AGE de Mediaset. A la suite de la décision du conseil d’administration de Mediaset lui ayant refusé le droit de voter lors de sa dernière assemblée générale du 18 avril dernier, Vivendi a déposé un recours en référé auprès du tribunal de Milan afin que lui soient garantis à la fois le droit de prendre part à l’assemblée générale extraordinaire (AGE) de Mediaset du 4 septembre prochain et celui d’y voter en tant qu’actionnaire de Mediaset (pour l’équivalent de 9,99% des droits de vote). Lors de l’assemblée du 4 septembre, Vivendi a l’intention de voter contre le projet de fusion de Mediaset au sein de Media for Europe NV (MFE), ceci après avoir évalué les droits dont les actionnaires minoritaires, en particulier Vivendi, seraient indûment privés dans le cadre des statuts proposés pour MFE.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end de délassement et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés