Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Projet de fusion entre Peugeot et Fiat Chrysler Automobiles, proposition d’acquisition du joaillier Tiffany par LVMH, OPA amicale de Google sur Fitbit et offre volontaire de rachat de Smac sur Securinfor : la semaine a été très riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Peugeot : projet de fusion avec Fiat Chrysler Automobiles (FCA). Suite à des discussions intensives entre les dirigeants des deux groupes, le conseil de surveillance de Peugeot et le conseil d’administration de FCA sont convenus à l’unanimité d’œuvrer en vue d’une fusion à 50/50 des activités des deux groupes. Ce rapprochement, qui s’opèrerait sous la bannière d’une maison mère néerlandaise, permettrait de créer le 4e plus grand constructeur mondial (8,7 millions de véhicules), avec un chiffre d’affaires de près de 170 milliards d’euros, excluant Magneti Marelli et Faurecia. Avant la réalisation de l’opération, FCA distribuerait un dividende exceptionnel de 5,5 milliards d’euros, ainsi que sa participation dans Comau. Peugeot, de son côté, distribuerait à ses actionnaires ses 46% dans Faurecia.

LVMH a fait une proposition non contraignante et non sollicitée en vue d’acquérir Tiffany. Cette proposition est libellée à 120 $ par action, ce qui fait ressortir une prime de 21,8% par rapport au cours du joaillier américain avant l’annonce de pourparlers. « Il n’y a aucune certitude à ce stade que ces discussions puissent aboutir à un accord », tient toutefois à préciser le géant mondial du luxe. Tiffany, de son côté, précise que son conseil d’administration, conformément à ses responsabilités fiduciaires, examine attentivement la proposition, avec l’aide de conseillers financiers et juridiques indépendants, afin de déterminer la ligne de conduite dans l’intérêt supérieur de la société et de ses actionnaires.

Google lance une OPA amicale sur Fitbit. Les deux sociétés ont annoncé vendredi la signature d’un accord définitif en vue de l’acquisition par Google du concepteur américain d’objets connectés liés à l’activité physique et au fitness. Pour chaque action Fitbit cotée sur le New York Stock Exchange, il est offert 7,35 $ en numéraire, soit une prime de 18,9% sur le dernier cours avant l’annonce (6,18 $) et une prime de 113% sur le cours du 15 octobre 2019 (3,45 $). A ce niveau, Fitbit est valorisée 2,1 milliards de dollars. La transaction devrait être finalisée en 2020, sous réserve des conditions de clôture habituelles, notamment l’approbation des actionnaires de Fitbit.

Securinfor : Smac, qui détient 98,29%, lance une offre volontaire de rachat visant l’intégralité des 17.105 actions non détenues, soit 1,71% du capital de cette société spécialisée dans la gestion des parcs informatiques et l’assistance technique. Dans le cadre de cette offre, qui sera ouverte du 1er novembre 2019 au 5 décembre 2019, Smac s’engage à acquérir la totalité de leurs actions au prix unitaire de 62 €. Ce prix fait ressortir une prime de 92,5% sur le dernier cours coté sur Euronext Access avant l’annonce de l’opération et valorise Securinfor près de 62 millions d’euros.

Les opérations en cours

Latécoère : l’OPA sera ouverte jusqu’au 3 décembre 2019. SCP SKN Holding I (Searchlight Capital Partners), qui détient 26,05% du capital, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues au prix de 3,85 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 34,1% sur le dernier cours coté au 28 juin 2019, dernière séance avant l’annonce de l’offre, et une prime de 22,3% sur la moyenne pondérée des cours sur les 3 mois précédant cette date. Si les conditions requises sont remplies, l’initiateur a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

NR21 : Altarea franchit les deux tiers du capital. Par suite d’acquisitions en Bourse dans le cadre de son OPA au prix de 1,13 € par action, qui court jusqu’au 6 novembre 2019, Altarea, société contrôlée par MM. Alain Taravella, Jacques Nicolet et Jacques Ehrmann, détient désormais 77,57% du capital de NR21, spécialisée dans les sous-vêtements et vêtements d’intérieur.

Les résultats

Coheris : ChapsVision détient les deux tiers du capital. A l’issue de l’OPA rouverte qui s’est déroulée du 15 au 28 octobre 2019 au prix de 2,27 € par action, ChapsVision a porté son contrôle de 64,33% à 67,33% dans le capital de cette société spécialisée dans l’édition de logiciels dédiés à la maîtrise et l’optimisation de la relation client. L’initiateur n’avait pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire.

Sortie de cote

Dassault Systèmes a finalisé l’acquisition de Medidata Solutions, dont l’expertise clinique et les solutions cloud permettent le développement et la commercialisation de thérapies plus intelligentes. Cette acquisition permet à Dassault Systèmes de se positionner à la pointe de la transformation numérique des sciences de la vie à l’ère de la médecine personnalisée et de l’expérience centrée sur le patient, avec une offre complète. Suite à la finalisation de cette transaction, les actions Medidata ne sont plus échangées au Nasdaq depuis la clôture de la séance du 28 octobre 2019.

Tours de table

Atos projette de céder une partie de sa participation dans Worldline. Après avoir distribué 23,4% du capital à ses actionnaires le 7 mai 2019, Atos lance la cession de 1,2 milliard d’euros d’actions Worldline, soit 12% du capital, dans le cadre d’un placement privé. Simultanément, Atos projette d’émettre des obligations venant à échéance en 2024 pour un montant nominal d’environ 500 millions d’euros, échangeables en actions Worldline, avec une prime de 35% au-dessus du prix du placement d’actions. Après la finalisation de l’opération et en cas d’échange de l’intégralité des obligations ou d’exercice de l’option de remboursement en actions, Atos détiendra une participation résiduelle dans Worldline de 13%.

Lafuma : Calida Holding porte sa participation à 91,84%. Cette société cotée à la SIX Swiss Exchange, actionnaire majoritaire de Lafuma depuis décembre 2013, annonce la signature d’un contrat d’acquisition des participations de L’Echiquier Value Euro et L’Echiquier Excelsior. Avec cette transaction, au prix de 17,99 € par action (contre un dernier cours de 20 €), Calida acquiert 4,14% du capital, lui permettant d’augmenter sa participation à 91,84%. La transaction devrait être réalisée dans les tout prochains jours. Peut-être le prélude à un retrait obligatoire.

A savoir

EuropaCorp : la procédure de sauvegarde a été prolongée. Par jugement du 29 octobre 2019, le Tribunal de Commerce de Bobigny a prolongé la période d’observation de la procédure de sauvegarde à l’égard d’EuropaCorp pour une durée de 6 mois. Le renouvellement de la période d’observation va notamment permettre de finaliser les discussions en cours avec les créanciers relatives au projet de plan de sauvegarde. La société tiendra le marché informé de l’issue des actions en cours.

Jean-Louis Girodolle a été nommé directeur général de la banque d’affaires Lazard en France, une semaine après l’annonce de la démission de Matthieu Pigasse. Dans le cadre de cette nouvelle gouvernance qui sépare la direction générale de la présidence, Charles-Henri Filippi et François Kayat ont été nommés co-présidents non exécutifs de la filiale française de la banque d’affaires américaine.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end de détente et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés