Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Fusion en vue entre Groupe SA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA), ainsi qu’entre International Flavors & Fragrances (IFF) et la division Nutrition et Biosciences de DuPont, OPA sur Orbis et sur Data Respons, sans oublier les offres en cours (Afone Participations, ITS Group, Iliad et Altran Technologies) : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Sur Euronext Paris

Groupe PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) ont signé un accord de rapprochement engageant, en vue de la fusion à 50/50 de leurs activités, pour former le 4e constructeur mondial en volumes et le 3e en chiffre d’affaires. L’équilibre géographique du nouveau groupe sera nettement renforcé : 46% de son activité sera réalisé en Europe, 43% en Amérique du Nord, sur la base des chiffres 2018. Avant l’opération, FCA distribuera à ses actionnaires un dividende exceptionnel de 5,5 milliards d’euros, tandis que Groupe PSA distribuera ses 46% d’actions Faurecia. Chaque groupe prévoit de distribuer en 2020 un dividende ordinaire de 1,1 milliard d’euros au titre de l’exercice 2019. A la réalisation de l’opération, les actionnaires de Groupe PSA recevront 1,742 action de la nouvelle entité pour chaque action détenue, tandis que les actionnaires de FCA recevront 1 action de la nouvelle entité pour chaque action FCA. La réalisation de la fusion devrait intervenir sous 12 à 15 mois.

Sur les marchés étrangers

Accor cèdera sa participation dans Orbis, via une OPA. Le groupe hôtelier français a conclu un accord ferme pour céder à AccorInvest sa participation de 85,8% dans le groupe hôtelier polonais Orbis au prix de 115 zlotys par action, correspondant à un produit de 4,55 milliards de zlotys (soit 1,06 milliard d’euros). Cette cession prendra la forme d’une offre publique d’achat, déposée par AccorInvest auprès de l’Autorité Polonaise de Surveillance Financière et qui visera la totalité des actions d’Orbis. La finalisation de la transaction est attendue pour la fin du premier trimestre 2020.

Akka Technologies va lancer à la mi-janvier une OPA amicale sur Data Respons, spécialisée dans le développement logiciel, les services R&D ainsi que les systèmes embarqués et des solutions IoT (Internet des objets). Le groupe français d’ingénierie et de conseil technologique offrira 48 couronnes norvégiennes par action, représentant une contrepartie de 3,7 milliards de couronnes (366 millions d’euros), sur une base diluée. Le prix de l’offre représente une prime de 20% sur le cours de l’action au 18 décembre 2020 et une prime de 29% sur le cours moyen pondéré sur les 3 mois précédents. Des actionnaires de Data Respons représentant 43% du capital ont confirmé leur intention d’apporter leurs titres à l’offre.

International Flavors & Fragrances va doubler de taille. IFF a conclu un accord pour fusionner avec la division Nutrition et Biosciences (N&B) de DuPont. Cet accord valorise la société issue du regroupement à 45,4 milliards de dollars sur la base de la valeur d’entreprise, reflétant une valeur de 26,2 milliards de dollars pour les activités N&B sur la base du cours de l’action IFF au 13 décembre 2019. Selon les termes de l’accord, approuvé à l’unanimité par les conseils d’administration, les actionnaires de DuPont détiendront 55,4% de ce nouveau géant de l’industrie de la production d’arômes et ceux d’IFF 44,6%. A la conclusion de la transaction, DuPont recevra un paiement unique de 7,3 milliards de dollars, sous réserve de certains ajustements.

Les opérations en cours

Afone Participations : l’OPR est ouverte jusqu’au 9 janvier 2020. Le concert d’actionnaires, formé par FL Finance et Awys, qui détient 85,85% du capital (hors actions autodétenues) et 92,29% des droits de vote de cet opérateur de télécommunications et de paiements électroniques, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 13 €. Ce prix fait ressortir une décote de 3,7% sur le cours de clôture du 27 septembre 2019, dernière séance avant l’annonce de l’OPR, et une prime de 1,3% sur la moyenne des 3 mois précédant cette date. A l’issue de l’OPR, les co-initiateurs solliciteront la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

ITS Group : l’OPA simplifiée court jusqu’au 10 janvier 2020. ITS Participations, holding de reprise contrôlée majoritairement par M. Jean-Michel Bénard (PDG d’ITS Group), qui détient désormais 51,56% du capital de cette entreprise de services du numérique (ESN), s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 6,62 €. Ce prix représente une prime de 50,8% sur le cours de clôture au 16 octobre 2019 et une prime de 48,4% sur la moyenne pondérée des cours sur les 3 mois précédents. Si les conditions requises sont remplies, l’initiateur a l’intention de mettre en œuvre un retrait obligatoire.

Iliad : l’OPRA se déroulera du 23 décembre 2019 au 13 janvier 2020. La maison mère de Free s’engage à acquérir en vue de les annuler un maximum de 11.666.666 actions, soit 19,73% du capital, au prix unitaire de 120 €. Ce prix fait ressortir une prime de 26,2% par rapport au cours du 11 novembre 2019 et une prime de 37,7% par rapport au cours moyen des 3 mois précédant cette date. Xavier Niel, qui détient 52,07% du capital d’Iliad, n’apportera pas ses actions à l’OPRA. Dans l’hypothèse où le nombre d’actions apportées serait supérieur à l’offre, il sera procédé à une réduction des demandes proportionnelle.

Capgemini encourage les actionnaires d’Altran à apporter leurs actions à l’OPA amicale d’ici le 22 janvier 2020, date fixée par l’AMF à la suite de la décision de la Cour d’appel de Paris de rejeter la demande de report de la clôture de l’offre. « La décision du Premier Président de la Cour d’appel de Paris et la fixation de la date de clôture par l’AMF clarifient le calendrier pour les actionnaires d’Altran et représentent une étape importante dans la finalisation du rapprochement des deux sociétés », déclare Paul Hermelin, PDG de Capgemini. « Notre offre à 14 euros par action représente une prime substantielle de 33% pour les actionnaires d’Altran. Ce prix repose sur notre solide connaissance de l’industrie et la « due diligence » que nous avons menée sur Altran, mais est également le résultat de négociations approfondies y compris avec l’actionnaire de référence d’Altran ».

Les résultats

SuperSonic Imagine : Hologic Hub sous la barre des 90%. A la suite de son OPA rouverte, qui s’est terminée le 13 décembre 2019, cette société de technologie médicale détient désormais 19.186.609 actions, soit 80,85% du capital et des droits de vote de SuperSonic Imagine, spécialisée dans l’imagerie médicale par ultrasons. Si les conditions avaient été remplies, Hologic Hub avait indiqué son intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Sortie de cote

Futuren : le retrait obligatoire est intervenu le 20 décembre 2019. Il a porté sur 23.974.221 actions, représentant 8,63% du capital et 8,77% des droits de vote de ce producteur d’électricité d’origine éolienne au prix unitaire de 1,15 €.

A savoir

SQLI : Surible TopCo n’envisage pas d’acquérir le contrôle. Cette société, contrôlée par DBAY Advisors, a franchi en hausse plusieurs seuils, le 17 décembre 2019, et détient désormais 28,59% du capital de cette société de services dédiés au monde du digital. Dans sa déclaration d’intention adressée à l’AMF, Surible TopCo donne les informations suivantes : elle n’entend pas accroître sa participation dans SQLI ; elle n’envisage pas d’acquérir le contrôle, mais de demander la nomination d’administrateurs en cohérence avec sa position actionnariale. Sur la semaine, l’action SQLI gagne 27,7%, à 22,10 €, ce qui porte sa capitalisation à 102 millions d’euros.

Lu dans la presse ou sur le Web

Les prochaines sociétés cibles pour le capital-investissement. Le bureau d’études Oddo BHF a identifié les sociétés du Stoxx 600 susceptibles de faire l’objet d’une opération de rachat, sur la base d’une combinaison de plusieurs facteurs (le flottant, la capitalisation, le flux de trésorerie disponible et une croissance moyenne des résultats supérieure à 3% ces 5 dernières années), dévoile le site Lerevenu.com. Dans ce cadre, une dizaine d’entreprises françaises ont été recensées. Pour consulter l’article du Revenu

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end agréable et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés