Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. OPA en vue sur Astellia, OPA amicale sur Kite Pharma, dépôt des offres de Vivendi sur Havas, de Gecina sur Eurosic et de Jolt Capital et d’Ambrosia Investments sur Alpha MOS, sans oublier le démenti d’Estée Lauder : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouvelles offres

En France

Astellia : OPA amicale en vue d’Exfo à 10 € par action. Au terme de deux accords de cession (l’un avec les actionnaires fondateurs, l’autre avec Isatis Capital), le groupe canadien détiendra au total 33,1% du capital d’Astellia, spécialisé dans l’analyse de la performance des réseaux mobiles et de l’expérience des abonnés. Par suite, Exfo lancera une OPA afin d’acquérir le solde du capital au même prix de 10 € par action. Ce prix représente une prime de 44,7% par rapport au cours de clôture, le 30 août 2017, et valorise Astellia, coté sur Euronext Growth (ex-Alternext), 25,9 millions d’euros. La réalisation de l’OPA devrait intervenir vers la fin de l’année 2017.

A l’étranger

Gilead Sciences lance une OPA amicale sur Kite Pharma. Les grandes manœuvres continuent dans le secteur stratégique de la santé. Afin de diversifier son portefeuille, le laboratoire américain, qui pèse 98 milliards de dollars en Bourse, va acquérir son compatriote, pionnier des thérapies géniques contre le cancer, pour un montant de 11,9 milliards de dollars. Pour chaque action Kite Pharma, il sera offert 180 $, soit une prime de 29,4% sur le dernier cours coté avant l’annonce et de 50% sur la moyenne des 30 dernières séances. La transaction, approuvée à l’unanimité par les conseils d’administration, devrait être finalisée au 4e trimestre 2017.

Les offres annoncées désormais déposées à l’AMF

Havas : Vivendi a déposé son OPA simplifiée. Le groupe français de médias et de contenus, qui détient 59,21% du capital d’Havas, s’engage à acquérir, au prix unitaire de 9,25 €, la totalité des actions non détenues, représentant 40,79% du capital. Ce prix fait ressortir une prime de 11,2% sur le dernier cours coté avant l’annonce de l’opération, le 10 mai 2017, et une prime de 12,8% sur la moyenne des 3 derniers mois avant cette date. Vivendi n’a pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire, ni de demander la radiation des actions. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’OPA simplifiée devrait se dérouler du 21 septembre au 4 octobre 2017.

Eurosic : l’offre alternative de Gecina est enregistrée. La société foncière, qui détient 77,16% du capital, s’engage à acquérir les actions et les OSRA 2015 et 2016 d’Eurosic dans les conditions suivantes. Branche en numéraire : 51 € par action et par OSRA. Branche en titres : 23 actions Gecina pour 64 actions ou OSRA Eurosic. Au prix de l’OPA (51 €), la prime ressort à 24,5% par rapport au cours du 20 juin 2017, dernière séance avant l’annonce de l’opération, et à 32,4% par rapport à la moyenne pondérée des 3 derniers mois avant cette date. Aucune des branches de l’offre n’est plafonnée et les détenteurs de titres peuvent apporter leurs titres soit à la branche achat, soit à la branche échange, soit en combinant l’une et l’autre. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait se dérouler du 21 septembre au 11 octobre 2017.

Alpha MOS : l’OPA simplifiée de Jolt Capital et d’Ambrosia Investments est actée. Les deux sociétés d’investissement, qui détiennent 69,07% du capital de cette société spécialisée dans les systèmes électroniques d’analyse sensorielle, s’engagent à acquérir la totalité des actions non détenues au prix unitaire de 0,45 €. Ce prix, égal au dernier cours coté, le 22 juin 2017, avant l’annonce de l’opération, fait ressortir une décote de 5,2% sur la moyenne des cours pondérés par les volumes sur les 60 dernières séances avant cette date. A noter que le concert n’a pas l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait se dérouler du 21 septembre au 4 octobre 2017.

Dans les tours de table

Christian Dior : le groupe familial Arnault a franchi les 95%. Par suite d’une acquisition hors marché, le groupe familial de Bernard Arnault détient désormais 95,03% du capital (dont 83,32% via Semyrhamis et 9,67% via la Financière Agache) et 97% des droits de vote de la société. Lors de son offre publique, ouverte du 8 au 28 juin 2017, Semyrhamis avait indiqué ne pas avoir l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire, ni de demander la radiation des actions Christian Dior.

Ubisoft : la famille Guillemot se renforce. Par suite d’acquisitions en Bourse, le groupe familial Guillemot a déclaré à l’AMF avoir franchi en hausse, le 29 août 2017, le seuil de 20% des droits de vote de l’éditeur de jeux vidéo pour détenir 20,01% des droits de vote avec 13,63% du capital. A noter que l’assemblée générale mixte des actionnaires se tiendra le vendredi 22 septembre 2017, à 14 heures 30, au Novotel Paris Est – 1, avenue de la République – à Bagnolet.

A savoir

Blue Solutions : Bolloré rappelle son engagement. A l’occasion de la publication de son résultat du 1er semestre 2017 (-4,1 M€), le groupe de Vincent Bolloré a rappelé son engagement de déposer une OPA au prix de 17 € par action après l’annonce publique des comptes de l’exercice 2019 de Blue Solutions, sous réserve que la moyenne des cours pendant une période de référence soit inférieure à 17 €. Les modalités de cet engagement sont détaillées à la section 1.3.1 de la note d’information de Bolloré SA ayant reçu le visa n°17-326 de l’AMF en date du 4 juillet 2017.

Les points sur les i

« Estée Lauder n’est pas à vendre ». Suite aux différents articles publiés dans la presse (Evening Standard, The Sunday Times), le géant américain des produits de beauté (Estée lauder, Donna Karan, Michael Kors, Tom Ford…) a tenu à démentir les rumeurs de vente. « Estée Lauder n’est pas à vendre. Il n’y a rien de vrai dans ces rumeurs », ont expliqué les dirigeants de l’entreprise américaine, Fabrizio Freda et William Lauder, dans une lettre adressée aux salariés. En dépit de ce démenti, l’action Estée Lauder progresse de 1,3% sur la semaine, à 107,93 $, en hausse de 41% depuis le début de l’année, portant sa capitalisation à 39,7 milliards de dollars.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un très beau week-end et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés