Inside

Vivendi : Vincent Bolloré précise ses intentions. Par suite d’une attribution de droits de vote double, l’homme d’affaires déclare détenir 20,65% du capital et 26,37% des droits de vote de Vivendi. M. Bolloré envisage, dans un courrier adressé à l’AMF, de poursuivre ses achats en fonction notamment des opportunités de marché, sans acquérir le contrôle de la société, mais précise que l’évolution prévisible de ses droits de vote qui auront tous doublé d’ici au 20 avril 2017 (à l’exception des actions empruntées) pourrait le placer en position de déterminer les décisions en assemblée générale. Par ailleurs, Vincent Bolloré envisage « d’étudier avec Vivendi les synergies ou rapprochements possibles entre leurs activités respectives dans le domaine des médias et de la communication ». Enfin, il déclare détenir 34 700 000 options d’achats lui permettant d’acquérir 34 700 000 actions Vivendi (soit environ 2,7% du capital), exerçables à tout moment jusqu’à l’échéance le 25 juin 2019, et qu’il envisage de les exercer en fonction notamment des conditions de marché.