Rififi en perspective

Le fonds CIAM demande des comptes au président de Scor. Dans un courrier adressé à Denis Kessler, Catherine Berjal, présidente du fonds activiste, dit avoir pris connaissance « avec stupeur » des termes du communiqué relatif aux poursuites civiles et pénales engagées notamment contre Covéa et Thierry Derez, le PDG du groupe mutualiste. « Cette stratégie judiciaire très agressive a eu pour conséquence directe le retrait par Covéa de tout projet de rapprochement », ajoutant que le groupe avait formulé une proposition « a priori […] potentiellement créatrice de valeur actionnariale ». « Je souhaite par conséquent que vous informiez le marché […] des mesures concrètes que vous entendez prendre en matière de création de valeur », poursuit Catherine Berjal, dont le fonds qu’elle préside détient 0,94% du capital. « A défaut et en l’absence de création de valeur, je n’hésiterai pas à faire valoir nos droits pour défendre nos intérêts d’actionnaires minoritaires ».