Un pied dans la porte

Thomas Cook trouve de l’argent frais. Après plusieurs semaines de négociation, le voyagiste britannique a trouvé un accord avec son principal actionnaire, Fosun Tourism Group, et ses banques dans le cadre d’un projet de recapitalisation et de séparation de ses activités. Fosun Tourism va apporter 450 millions de livres en échange d’au moins 75% des activités de voyagiste et de 25% de la compagnie aérienne du groupe. Les banques prêteuses et les créanciers vont également débloquer 450 millions en échange de 75% de la branche aviation et de 25% de l’activité de tour-opérateur. Cette opération, qui devrait être finalisée début octobre 2019, sous réserve de l’approbation des autorités antitrust, s’accompagnerait d’une conversion en actions d’une grande partie de la dette. « L’intention actuelle du conseil est de maintenir la cotation de la société. Toutefois, la mise en œuvre de la recapitalisation proposée pourrait, dans certaines circonstances, entraîner l’annulation de la cotation », prévient Thomas Cook.