Les points sur les i

Acheter-Louer.fr : la justice rejette la demande des concertistes. Par ordonnance en date du 16 décembre 2020, statuant sur requête du dirigeant de la société Yeeld SAS agissant tant en son nom personnel que pour le compte d’un groupe de personnes physiques et morales auto-proclamées concertistes, Madame le Président du Tribunal de Commerce d’Evry, statuant en matière de référé, a : Dit, n’y avoir lieu à la nomination d’un mandataire ad hoc ; -Dit n’y avoir lieu aux dommages et intérêts ; Invité les parties à se pourvoir au fond pour toute autre demande ; Condamné la SAS Yeeld et les concertistes à payer chacun à la société Acheter-Louer.fr la somme de 3.000 € au titre de l’article 700 du code de procédure civile et débouté les demanderesses du surplus de leurs demandes, ainsi qu’aux entiers dépens en ce compris les frais de greffe liquidés à la somme de 310,99 € ; Rappelé que l’exécution provisoire est de droit conformément à l’article 489 du code de procédure civile.

Le directoire et le conseil de surveillance d’Acheter-Louer.fr se réuniront dans les prochains jours pour décider des suites à donner à cette tentative des concertistes, rejetée par le Tribunal de commerce d’Evry, dont l’objectif est une prise de contrôle inamicale de la société afin de servir des intérêts personnels. Acheter-Louer.fr rappelle à nouveau qu’elle considère que le cours de son action et sa valorisation induite, constatés sur le marché lors des dernières semaines, revêt un caractère hautement spéculatif décorrélé de ses fondamentaux et des critères habituels de valorisation généralement retenus pour des sociétés de son secteur et de sa taille.

Partager