Lu dans la presse

Les banques européennes invitées à se regrouper. « Nous avons des surcapacités dans le secteur bancaire européen qui nécessiteraient des fusions. Dans un monde idéal, je voudrais que les banques considèrent l’union bancaire comme leur marché domestique », explique Andrea Enria, président du conseil de surveillance prudentielle de la BCE, dans un grand entretien aux Echos. « Jusqu’ici, les banques en difficultés ont par exemple été absorbées par des rivales nationales. En Espagne, en Irlande ou en Italie, le secteur bancaire a aussi été restructuré au niveau national. Cela montre que l’union bancaire n’est pas encore complètement une réalité ».

Partager