L'offre du jour

Anevia : projet d’offre publique alternative d’Ateme. Ateme est entré en discussions exclusives avec les principaux actionnaires d’Anevia, qui détiennent au total 87% du capital de la société, en vue du transfert de leur participation. Préalablement consultés, les conseils d’administration des deux sociétés ont accueilli favorablement et à l’unanimité cette opération. Le rapprochement des deux sociétés donnerait naissance à un acteur majeur des infrastructures de diffusion vidéo, réalisant plus de 80 millions d’euros de chiffre d’affaires combiné (données 2019).

A l’issue des procédures d’information-consultation, Ateme se porterait acquéreur de l’intégralité des actions détenue par les actionnaires majoritaires, pour partie par voie d’apports en nature et pour le solde en numéraire. Le transfert des actions serait suivi du dépôt par Ateme d’une offre publique obligatoire alternative simplifiée composée d’une offre publique mixte simplifiée (OPM) et, à titre alternatif, d’une offre publique d’achat simplifiée (OPAS) sur les titres non détenus par Ateme à cette date, suivie, le cas échéant, d’un retrait obligatoire.

En l’état actuel d’avancement des discussions, les modalités seraient les suivantes :

  • au titre de l’apport, Ateme émettrait et attribuerait aux actionnaires majoritaires, 1 action ordinaire nouvelle Ateme et verserait une somme en numéraire de 20 €, en contrepartie de l’apport de 10 actions Anevia ;
  • le solde des actions détenues par les actionnaires majoritaires (correspondant pour chacun d’eux à un nombre inférieur à 10) serait cédé au titre de l’acquisition, en contrepartie d’un prix égal à 3,50 € par action cédée ;

Ces modalités de prix établiraient la valeur d’entreprise d’Anevia à 19 millions d’euros environ, soit 1,2 fois le chiffre d’affaires 2019.

Le conseil d’administration nommera un expert indépendant en charge d’établir un rapport sur les conditions financières de l’offre et du retrait obligatoire qui pourrait être le cas échéant mis en œuvre par Ateme. En outre, une requête sera déposée auprès du Tribunal de commerce de Versailles, aux fins de désignation de commissaires aux apports chargés d’apprécier la valeur des apports en nature et le caractère équitable du rapport d’échange proposé.

Dans le cadre de l’offre qui serait mise en œuvre à l’issue de l’apport et de l’acquisition, les actionnaires d’Anevia auraient la possibilité :

  • soit d’apporter leurs actions à l’OPM en contrepartie d’une somme en numéraire de 20 € et de 1 action ordinaire nouvelle Ateme en contrepartie de 10 actions Anevia ; le solde de leurs actions pouvant être apporté en contrepartie de 3,50 € par action ;
  • soit d’apporter leurs actions à l’OPAS en contrepartie de 3,50 € par action.

Sous réserve de l’obtention des avis des instances représentatives du personnel et des rapports de l’expert indépendant et des commissaires aux apports, les opérations pourraient être réalisées avant la fin du 3e trimestre 2020 et l’offre avant la fin du 4e trimestre 2020.