L'offre du jour

Explosifs et Produits Chimiques : le prix de l’OPA simplifiée est ramené à 363 €. Dans le cadre de la transaction devant aboutir à une OPA simplifiée, la Société Anonyme d’Explosifs et de Produits Chimiques (EPC) annonce de nouvelles dispositions. D’abord, 4 Décembre (société de reprise contrôlée par quatre fonds gérés par Argos Wityu) et les actionnaires d’E.J. Barbier ont conclu un nouvel avenant au contrat. Ensuite, le conseil d’administration a décidé de ne pas soumettre à l’assemblée générale de proposition de rachat des parts de fondateur. Enfin, les experts, à savoir M. Gilles Chodron de Courcel et le cabinet Ledouble représenté notamment par Mme Agnès Piniot, ont déposé un rapport commun sur l’évaluation du taux de conversion des parts de fondateur en actions.

4 Décembre considère que l’impact de la crise sanitaire sur les comptes semestriels d’EPC au 30 juin 2020 et le plan d’affaires révisé intégrant les conséquences prévisibles de la crise Covid 19, approuvé par le conseil d’administration, constituent un « évènement significativement défavorable » et que ses signataires ont accepté d’apporter diverses modifications au contrat pour permettre la réalisation de la transaction. Le prix d’acquisition (pour 100% des actions) d’E.J. Barbier passe ainsi de 87,5 à 80,5 millions d’euros.

L’avenant précise que ce prix révisé repose sur une valeur de l’action d’EPC de 363 €, calculée sur la base d’une parité de 1,30 action pour une part de fondateur. L’hypothèse d’une conversion des parts de fondateur en actions n’est plus envisagée. Toutefois, 4 Décembre se réserve la faculté de requérir l’abandon du projet de conversion, notamment, si le taux de conversion déterminé par les experts est supérieur à 1,30 action par part de fondateur.

En conséquence de la réduction du prix d’acquisition d’E.J. Barbier, l’avenant prévoit que le prix offert dans le cadre de l’OPAS, qui suivra la réalisation de la transaction, est de 363 € par action, au lieu de 429 € par action initialement, soit une baisse de 15,4%.

4 Décembre a l’intention, en cas de réalisation de la transaction, d’apporter à la société la somme de 5 millions d’euros, initialement destinée à financer le rachat des parts de fondateur, afin de consolider la structure du bilan et d’améliorer la trésorerie.

La date limite de réalisation des conditions suspensives est fixée au 17 novembre 2020 ; elle pourrait être reportée au plus tard au 15 décembre 2020. Le cas échéant, l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires statuant sur la conversion des parts de fondateur interviendra après réalisation de la transaction.

Le 30 septembre 2020, les experts ont déposé un rapport commun aux termes duquel ils concluent que le taux de conversion d’une part de fondateur en action est de 1,33.