L'offre du jour

Liberty Global et Telefonica fusionnent leurs filiales britanniques de téléphonie mobile au Royaume-Uni. Cette coentreprise à 50-50 rassemblera Virgin Media, câblo-opérateur contrôlé par le groupe américain Liberty Global, et O2, filiale de téléphonie mobile britannique de l’opérateur télécoms espagnol Telefonica. Cette fusion, qui va exacerber la concurrence face au leader britannique BT, devrait générer, selon les deux groupes, des synergies substantielles évaluées à 6,2 milliards de livres sur une base annuelle d’ici la 5e année complète après la clôture.

L’opération est conclue sur une base jugée attractive par les deux entreprises, avec O2 évalué à 12,7 milliards de livres et Virgin Media à 18,7 milliards de livres. O2 sera transféré dans la coentreprise sans dette, tandis que Virgin Media y apportera 11,3 milliards de livres de dette nette. Les deux parties s’attendent à recevoir un produit net en espèces à la clôture à la suite d’une série de recapitalisations qui génèreront 5,7 milliards de livres pour Telefonica et 1,4 milliard pour Liberty Global.

La transaction devrait être conclue vers le milieu de l’année 2021 et reste soumise aux approbations réglementaires, à la réalisation des recapitalisations et à d’autres conditions de clôture habituelles.