L'offre du jour

United Tech fusionne sa division aéronautique, composée de Collins Aerospace et Pratt & Whitney, avec Raytheon, en vue de créer l’un des géants mondiaux de l’aérospatiale et de la défense, avec un chiffre d’affaires pro forma d’environ 74 milliards de dollars en 2019. « La société fusionnée, qui s’appellera Raytheon Technologies Corporation, offrira des technologies et des capacités de recherche et développement étendues afin de fournir des solutions novatrices et rentables alignées sur les priorités des clients et les stratégies de défense nationales des États-Unis et de leurs alliés et amis », explique United Technologies. La fusion exclut Otis et Carrier, qui devraient être séparés de United Tech au cours du premier semestre 2020.

Selon les termes de l’accord, qui a été approuvé à l’unanimité par les conseils d’administration des deux sociétés, les actionnaires de Raytheon recevront 2,3348 actions de la société fusionnée pour chaque action Raytheon. Une fois la fusion réalisée, les actionnaires de United Technologies détiendront 57% du nouvel ensemble et ceux de Raytheon 43%. La fusion devrait être finalisée au cours du premier semestre 2020.