Résultat des courses

Schneider Electric réussit son OPA sur RIB Software. L’offre d’achat du groupe français, spécialisé la gestion de l’énergie et des automatismes, a été acceptée pour 34.586.737 actions RIB durant la période initiale d’acceptation, qui a expiré le 22 avril 2020 à minuit. Cela représente environ 66,64% du total du capital et des droits de vote de RIB. En outre, Schneider Electric a acquis, le 25 mars 2020, 9,99% de RIB en dehors de l’offre d’achat. Schneider Electric détenait ainsi, à l’issue de la période initiale de l’offre, près de 76,63% de l’ensemble du capital et des droits de vote de RIB. Le seuil minimal d’acceptation de 50% plus une part a ainsi été excédé.

Conformément à la loi allemande sur les acquisitions de valeurs mobilières et les offres publiques d’achat (WpÜG), les actionnaires de RIB qui n’ont pas apporté leurs actions peuvent toujours accepter l’offre en apportant leurs actions dans la période supplémentaire d’acceptation, qui commence aujourd’hui et prendra fin à minuit, le 11 mai 2020. Schneider Electric communiquera sans délai le nombre final d’actions apportées après l’expiration de la période supplémentaire d’acceptation.

Après la réalisation de l’offre et sans affecter l’indépendance de RIB, les deux sociétés pourront envisager de procéder à un retrait complet de la cotation des actions RIB du marché réglementé de la Bourse de Francfort. En outre, Schneider Electric tient à rappeler que – quel que soit le résultat d’OPA actuel – Schneider Electric n’a pas l’intention de conclure un contrat de domination (Beherrschungvertrag) et/ou un contrat de transfert de bénéfices (Gewinnabführungsvertrag) avec RIB.

Toutes les approbations réglementaires ont été obtenues des autorités de la concurrence. La finalisation de l’offre ne requiert plus que l’approbation du Comité des investissements étrangers aux États-Unis (CFIUS). A ce stade, la finalisation de l’offre devrait avoir lieu vers la fin du deuxième trimestre 2020.