Sortie de cote

Sendr annonce sa radiation d’Euronext Paris le 19 mars 2018. L’hémorragie continue à la Bourse de Paris. Après Philip Morris et Constellium, c’est au tour de la société allemande Sendr, spécialisée dans la distribution et l’exploitation de droits de licence de labels de musique indépendants, de demander la radiation de ses actions d’Euronext Access (mnémo SD1). Cette demande, justifiée par le faible volume des transactions à Paris, a été approuvée par le conseil d’administration d’Euronext Paris.

Afin de permettre aux actionnaires de céder leurs actions dans les meilleures conditions, la procédure de retrait comportera une faculté de cession sur le Deutsche Börse Xetra à Francfort, cette offre de cession étant purement volontaire. Les actionnaires désirant céder leurs actions dans ce cadre devront demander à leur intermédiaire de livrer leurs actions Sendr à BNP Paribas Securities Services, agissant en qualité d’agent centralisateur, du 16 février 2018 au 2 mars 2018 inclus.

A l’issue de cette période d’offre, les actions seront mises en vente à partir du 7 mars 2018 sur le Xetra par un broker, au cours en vigueur lors de la vente. Un prix moyen de vente sera calculé par ce broker et le produit de cession déterminé sera transféré à BNP Paribas Securities Services qui sera en charge de le reverser aux actionnaires ayant participé à l’offre de cession. Aucune garantie ne peut être donnée quant au prix moyen auquel les actions seront effectivement vendues. Les frais de cession des actions sur le marché seront pris en charge par Sendr.

A compter du 19 mars 2018, les actions Sendr seront radiées d’Euronext Paris, puis retirées des opérations d’Euroclear France, le 26 mars 2018. Il est précisé que les actions Sendr demeureront toutefois cotées sur le Deutsche Börse Xetra. Les actionnaires français ne souhaitant pas céder leurs actions Sendr devront les faire inscrire, après leur radiation d’Euroclear France, auprès d’un intermédiaire financier