Surenchère !

Capio : Ramsay Générale de Santé (RGdS) rehausse de 19,6% le prix de son OPA. Le 13 juillet 2018, RGdS, leader de l’hospitalisation privée en France, a annoncé une offre publique d’achat visant toutes les actions de son concurrent suédois Capio pour 48,5 couronnes suédoises par action en numéraire. RGdS a décidé d’augmenter le prix de l’offre de 48,5 à 58 couronnes par action en numéraire. La valeur totale de l’offre, telle qu’augmentée, est d’environ 8.187 millions de couronnes (soit environ 783 millions d’euros, sur la base d’un total de 141.159.661 actions).

Ce prix représente désormais une prime d’environ 39% par rapport au cours de l’action Capio au Nasdaq Stockholm de 41,80 couronnes le 12 juillet 2018 (dernière séance avant l’annonce de l’offre) et une prime d’environ 40% par rapport au cours moyen par action pondéré par les volumes pendant une période de 30 jours précédant la même date. Le prix sera réduit dans le cas où Capio effectuerait une distribution de dividendes ou autre transfert de valeur avant le règlement de l’offre.

Initialement, la réalisation de l’offre était notamment soumise à l’obtention de toutes les autorisations, approbations et décisions réglementaires, gouvernementales ou similaires nécessaires et à l’absence de toute enquête ou procédure contestant l’opération, y compris de la part des autorités de concurrence. RGdS a décidé de renoncer à la condition d’autorisation par les autorités de concurrence et la réalisation de l’offre n’est plus soumise à l’obtention de cette autorisation.

RGdS s’attend à ce que l’autorisation de l’Autorité de Concurrence française soit obtenue d’ici au 15 octobre 2018. En dehors de la renonciation à la condition d’autorisation des autorités de concurrence et de l’augmentation du prix de l’offre, les termes et conditions demeurent inchangés, y compris, sans limitation, la condition de réalisation de l’offre relative au fait que Capio ne prenne aucune mesure typiquement destinée à affecter les prérequis pour la réalisation de l’offre, telle que la conclusion d’un contrat en vue de la vente de Capio France, annoncée par Capio le 21 août 2018.

RGdS se réserve le droit de renoncer, en tout ou en partie, à une ou plusieurs des conditions de réalisation, y compris de réaliser l’offre avec un niveau d’acceptation inférieur à 90% du nombre total d’actions de Capio (sur une base totalement diluée). Le fait pour RGdS de ne pas faire valoir l’un quelconque des droits énoncés dans l’offre ne constitue pas une renonciation à ce droit. La période d’acceptation a commencé le 6 septembre et expirera le 25 octobre 2018. Le règlement devrait commencer aux alentours du 7 novembre 2018.

RGdS n’a pas soumis cette offre révisée à l’examen du conseil d’administration de Capio préalablement à cette annonce. RGdS espère recevoir une recommandation positive du conseil d’administration de Capio dans la mesure où RGdS est convaincue que l’offre est dans le meilleur intérêt de Capio, ses employés et ses actionnaires. RGdS a engagé Crédit Agricole Corporate and Investment Bank et Rothschild & Co en tant que conseils financiers, et Bredin Prat et Gernandt & Danielsson Advokatbyrå en tant que conseils juridiques dans le cadre de l’offre.