Résultat des courses

Bel : le retrait obligatoire se dessine. À l’issue de son offre publique de retrait au prix de 550 €, close le 10 janvier 2022, Unibel a porté son contrôle de 95,46% à 97,41% du capital du groupe de fromages de marque et de snacking (La Vache qui rit, Mini Babybel, Kiri, Boursin, Nurishh…). Unibel, qui remplit d’ores et déjà les conditions de détention, a demandé de procéder au retrait obligatoire dès la clôture de l’offre. La suspension de la cotation des actions Bel est maintenue jusqu’à la mise en œuvre de cette procédure.

Pour rappel, un recours en annulation de la décision de conformité de l’AMF a été déposé devant la Cour d’appel de Paris. Si la Cour d’appel annulait ou réformait la décision de conformité, Unibel a pris plusieurs engagements. D’abord, la restitution des titres Bel acquis dans le cadre l’OPR aux anciens actionnaires qui en feraient la demande. Ensuite, le dépôt d’un projet modifié d’OPR (suivie d’un retrait obligatoire) conforme aux dispositions applicables et à la décision de la Cour d’appel de Paris. Enfin, le versement du complément de prix ou d’indemnisation, selon le cas, aux actionnaires qui n’ont pas demandé la restitution de leurs actions.

Partager